contrefaire


contrefaire

contrefaire [ kɔ̃trəfɛr ] v. tr. <conjug. : 60>
• v. 1130; bas lat. contrafacere « imiter »
Littér.
1Reproduire par imitation. calquer, copier, imiter, mimer, reproduire. Contrefaire qqn. Contrefaire la voix, les gestes de qqn.
(1549) Vieilli Copier ou évoquer pour tourner en dérision. caricaturer, parodier, pasticher, singer . « Il faut empêcher les enfants de contrefaire les gens ridicules » (Fénelon).
2(XVIe) Vieilli Feindre (un état, un sentiment) pour tromper. simuler. Contrefaire la folie, la douleur.
3(déb. XIIIe) Imiter frauduleusement. contrefaçon; altérer, falsifier. Contrefaire une monnaie, une signature. contrefacteur, contrefaçon.
Par ext. Changer, modifier l'apparence de (qqch.) pour tromper. déguiser, dénaturer. Contrefaire son écriture. Contrefaire sa voix.
4Rendre difforme. altérer, décomposer, défigurer, déformer. « Ces corps de baleine, par lesquels les nôtres [femmes] contrefont leur taille » (Rousseau).
⊗ HOM. Contre-fer.

contrefaire verbe transitif (bas latin contrafacere, reproduire en imitant) Imiter quelqu'un, sa voix, etc., par dénigrement, pour se moquer, pour parodier, ou l'imiter mal ; le caricaturer : Il a voulu imiter votre style, il n'a pu que le contrefaire. Imiter, reproduire dans une intention frauduleuse : Contrefaire la signature de quelqu'un. Modifier sa voix, son écriture, l'altérer pour se masquer, pour ne pas être reconnu, en particulier dans une action frauduleuse. Commettre une contrefaçon. ● contrefaire (difficultés) verbe transitif (bas latin contrafacere, reproduire en imitant) Conjugaison Comme faire : nous contrefaisons, vous contrefaites. ● contrefaire (homonymes) verbe transitif (bas latin contrafacere, reproduire en imitant) contre-fer nom masculincontrefaire (synonymes) verbe transitif (bas latin contrafacere, reproduire en imitant) Imiter quelqu'un, sa voix, etc., par dénigrement, pour se moquer...
Synonymes :
Imiter, reproduire dans une intention frauduleuse
Synonymes :
Modifier sa voix, son écriture, l'altérer pour se masquer, pour...
Synonymes :
- altérer
- déformer
- déguiser
- dénaturer
- truquer (familier)

contrefaire
v. tr.
d1./d Litt. Représenter en imitant. Contrefaire la démarche de qqn.
|| Imiter, singer pour tourner en ridicule.
d2./d Déguiser, dénaturer pour tromper. Contrefaire sa voix.
d3./d Imiter, reproduire frauduleusement. Contrefaire des billets de banque.

⇒CONTREFAIRE, verbe trans.
A.— Imiter, avec l'intention de dénigrer ou de tromper.
1. [L'obj. désigne une pers. ou le comportement d'une pers.] Imiter pour se moquer, dénigrer :
1. ... il éprouvait une jouissance mêlée de peur à s'associer à un camarade aussi irrévencieux de nature pour toute règle établie. Il avait un petit frisson de terreur voluptueuse, en l'entendant fronder les réputations de la ville et contrefaire impertinemment le grand-duc.
ROLLAND, Jean-Christophe, Le Matin, 1904, p. 160.
2. Pour prendre comme exemple l'exercice qu'on appelle dans une autre acception du mot imitation, « faire des imitations » (ce qui se disait chez les Guermantes « faire des charges »), Mme de Guermantes avait beau le réussir à ravir, les Courvoisier étaient aussi incapables de s'en rendre compte que s'ils eussent été une bande de lapins, au lieu d'hommes et de femmes, parce qu'ils n'avaient jamais su remarquer le défaut ou l'accent que la duchesse cherchait à contrefaire. Quand elle « imitait » le duc de Limoges, les Courvoisier protestaient : « Oh! non, il ne parle tout de même pas comme cela, ... »
PROUST, Le Côté de Guermantes 2, 1921, p. 461.
2. [L'obj. désigne une chose] Reproduire avec une intention frauduleuse. Contrefaire un biller de banque :
3. ... j'ai cru, pendant un moment, que M. de Clayet était le plus infâme des hommes, et qu'il avait contrefait ou fait imiter cette écriture.
PONSON DU TERRAIL, Rocambole, t. 5, Les Exploits de Rocambole, 1859, p. 38.
B.— Emploi réfl. Se masquer, dissimuler son être véritable, ses sentiments :
4. Foulques pinça au bras la première forme agenouillée qu'il heurta et l'interrogea sans songer à contrefaire sa voix.
BOYLESVE, La Leçon d'amour dans un parc, 1902, p. 141.
5. Non seulement la laideur de ces statues déshonore la grâce du lieu; mais, dans ces oasis créées pour la jouissance, elles nous empêchent de jouir, en nous rappelant qu'il faut sans cesse nous contrefaire, et cultiver en nous mille sentiments factices.
MONTHERLANT, La Petite Infante de Castille, 1929, p. 610.
Prononc. et Orth. :[], (je) contrefais []. Ds Ac. 1694-1932. Homon. contre-fer. Cf. contre-. Étymol. et Hist. 1. 1121-35 « imiter (les façons d'une personne) » (PH. DE THAON, Bestiaire, éd. E. Walberg, 1891 : Li singes [...] Ço qu'il veit contrefait); 2. av. 1155 « reproduire un objet » (WACE, Brut, éd. 1. Arnold, 13545); début XIIIe s. « reproduire un objet de manière illicite » (Merlin, éd. H. O. Sommer, t. II, p. 214 ds IGLF); 1er quart XIVe s. « jouer un rôle dans l'intention de tromper » (WATRIQUET DE COUVIN, Dits, éd. A. Scheler, p. 370, 97 : contrefaisant le sage). Du b. lat. contra facere « reproduire en imitant » (1028 ds NIERM.), v. contre et faire. Fréq. abs. littér. :131.

contrefaire [kɔ̃tʀəfɛʀ] v. tr. [CONJUG. faire : il contrefaisait [kɔ̃tʀəfəze].]
ÉTYM. Av. 1155; bas lat. contrafacere « imiter », de contra, et facere. → Faire.
Littéraire.
1 Littér. ou style soutenu. Reproduire par imitation (qqn ou qqch.). Calquer, copier, imiter, mimer, reproduire. || Contrefaire qqn. || Contrefaire la voix, les gestes de qqn.
1 Il ne put du pasteur contrefaire la voix.
La Fontaine, Fables, III, 3.
2 (…) je suis si remplie de vous, que je tâche d'être votre singe, et de vous contrefaire en tout.
Molière, Critique de l'École des femmes, 3.
3 La puissance du calcul au milieu des complications de la vie est le sceau des grandes volontés que les poètes, les gens faibles ou purement spirituels ne contrefont jamais.
Balzac, Illusions perdues, Pl., t. IV, p. 809.
4 À force de contempler ce portrait, et par un miracle de mimétisme, Éric Vidame était arrivé non seulement à en contrefaire la noble et majestueuse expression, mais encore à reproduire jusqu'aux rides et aux méplats du modèle.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, V, IX, II.
(1549). Copier ou évoquer pour tourner en dérision, pour se moquer. Caricaturer, parodier, pasticher, singer. || Contrefaire un bossu. || Contrefaire les manies de qqn.
5 Il faut empêcher les enfants de contrefaire les gens ridicules; car ces manières moqueuses et comédiennes ont quelque chose de bas et de contraire aux sentiments honnêtes.
Fénelon, XVII, 18.
2 (XIVe). Vieilli. Feindre (un état, un sentiment) pour tromper. Simuler. || Contrefaire la folie, la douleur. || Contrefaire une maladie. || Contrefaire le mort. Faire.
6 (Il) Eut recours à son sac de ruses scélérates,
Feignit vouloir gravir, se guinda sur ses pattes,
Puis contrefit le mort, puis le ressuscité.
La Fontaine, Fables, XII, 18.
7 Mettez-vous tout étendu dans cette chaise, et contrefaites le mort.
Molière, le Malade imaginaire, III, 11.
(Sujet n. de chose). Faire apparaître comme…
8 J'évite toutes les apparences qui semblent contrefaire le favori (…)
Guez de Balzac, Œuvres, V, Lettre 10, in Littré.
3 (Déb. XIIIe). Imiter frauduleusement. Contrefaçon; altérer, falsifier. || Contrefaire une monnaie, une marque, une écriture, une signature, des clefs (cit. 4).
9 Quiconque aura contrefait ou altéré les monnaies d'or ou d'argent ayant cours légal en France (…) sera puni des travaux forcés à perpétuité.
Code pénal, art. 132.
4 Changer, modifier l'apparence de (qqch.) pour tromper. Déguiser, dénaturer. || Contrefaire son écriture. || Contrefaire sa voix.Pron. || Se contrefaire : s'efforcer de déguiser son comportement.
10 Que sert-il qu'on se contrefasse ?
Prétendre ainsi changer est une illusion :
L'on reprend sa première trace
À la première occasion.
La Fontaine, Fables, XII, 9.
11 (…) il contrefait son ton,
Et d'une voix papelarde
Il demande qu'on ouvre, en disant : « Foin du loup ! »
La Fontaine, Fables, IV, 15.
Rare (le sujet est un nom abstrait) :
11.1 Théophile voyait chaque être et lui-même — isolé dans un cercle de sentiments qui se contrefaisaient pour jouer l'amour impossible.
M. Jouhandeau, la Jeunesse de Théophile, p. 67.
5 Vx. (Sujet n. de chose). Rendre difforme. Altérer, décomposer, défigurer, déformer. || Des convulsions contrefaisaient son visage.
12 Leurs femmes (des Grecs) ignoraient l'usage de ces corps de baleine, par lesquels les nôtres contrefont leur taille, plutôt qu'elles ne la marquent.
Rousseau, Émile, V.
——————
contrefait, aite p. p. adj. Contrefait.
DÉR. Contrefaçon, contrefaction, contrefaisable, contrefaiseur, contrefait.
HOM. Contrefer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • contrefaire — CONTREFAIRE. v. a. (Il se conjugue comme Faire.) Imiter, représenter quelque personne, quelque chose. Contrefaire quelqu un. Contrefaire la voix, l écriture, le seing, les gestes d un autre. Contrefaire le chant du Rossignol.Contrefaire, se dit… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • contrefaire — Contrefaire, Imitari, Simulare, Assimulare, Adumbrare, Fingere, Effingere. Aisé à contrefaire, Imitabilis. Contrefaire naïfvement, Exprimere. Lors j eusse voirement esté celuy que je contrefaisois, ou qui estoy fainct d estre, c est à dire que je …   Thresor de la langue françoyse

  • contrefaire — Contrefaire. v. a. Imiter, Representer quelque personne, quelque chose. Contrefaire quelqu un. contrefaire la voix, l escriture, le seing, les gestes d un autre. contrefaire le chant du rossignol. On dit, Contrefaire un Livre, pour dire, Le faire …   Dictionnaire de l'Académie française

  • contrefaire — (kon tre fê r ), je contrefais, tu contrefais, il contrefait, nous contrefaisons, vous contrefaites, ils contrefont ; je contrefaisais ; je contrefis ; je contreferai ; contrefais, contrefaisons, contrefaites ; que je contrefasse, que nous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CONTREFAIRE — v. a. (Il se conjugue comme Faire. ) Imiter, représenter quelque personne, quelque chose. Contrefaire quelqu un. Contrefaire la voix, les gestes d un autre. Contrefaire le chant du rossignol.   Il se dit plus ordinairement, en mauvaise part, De… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CONTREFAIRE — v. tr. Imiter quelque personne, quelque chose. Contrefaire quelqu’un. Contrefaire la voix, les gestes d’un autre. Il signifie plus ordinairement, en mauvaise part, Copier les autres, dans le dessein de les tourner en ridicule. Ce petit drôle… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • contrefaire — vt. , parodier, mimer, imiter, reproduire // répéter // reprendre contrefaire les gestes ou les paroles de qq. en les parodiant : argrwin nâ (Albanais 001, CHA), argrwintâ (St Germain Talloires), R. < grwin bouche ; déchwèyî, trakwènyî,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Contrefaire — III гр., (avoir) P.p.: contrefait Имитировать, подделывать Présent de l indicatif je contrefais tu contrefais il contrefait nous contrefaisons vous contrefaîtes ils contrefont …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

  • s'entre-contrefaire — entre contrefaire (s ) (entrée créée par le supplément) (an tre kon tre fê r ) v. réfl. Se contrefaire l un l autre. •   [À la récréation dans un couvent de femmes], il fallait se moquer les unes des autres, s entre contrefaire, et on appelait… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • dambreziñ — contrefaire …   Dictionnaire Breton-Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.